L'Académie Alice
Eh oui, ce popup te fera chier jusqu'à ce que tu t'inscrives ! Attention, parce que si tu le fermes, tu subira la colère des membres du forum !


.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Ketsui/Kagerou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Sam 11 Fév - 22:28

Ketsui :


Elle ne m'apprenait rien de nouveau ... J'attaquai mon deuxième steak, ayant terminé l'autre. Un miracle. J'en étais un pour le clan, j'étais celui de mes parents, le prochain dirigeant des Hoshizora est toujours considérait comme tel, de plus avec mes deux Alice, j'étais encore plus apte à la tache. C'était limite si on m'avait conçu pour cela, c'était inscrit sur mes os, cette volonté coulait dans mon sang, m'imposant presque cette destinée déjà toute tracée. Pour Kagerou c'était différent : elle avait véritablement le choix, elle avait grandi avec cette idée.



- Mais encore ?


Cette fois, je m'étais tourné vers elle, la fixant.

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Sam 11 Fév - 23:06

Je sens son regard brun qui me fixe avec cette intensité qu'il a sans même avoir l'air de faire exprès, et je sens que mon coeur commence à battre plus fort. Ne vous faîtes aucune idée. Dès que quelqu'un me fixe, je me met à angoisser, de peur qu'il remarque ne serait-ce que le moindre petit bouton que j'aurai oublié d'enlever sur mon visage et qu'il se dise tel ou tel connerie à mon sujet : Ah, elle est dégueulasse, Ah, elle prend pas soin d'elle, Ah, elle est moche, etc, etc. Je sais que ça peut paraître con mais, comme je l'ai dit plus tôt : je n'ai absolument aucune confiance en moi. Et terriblement peur du regard des autres, par dessus le marché.
"Euh, ben..." A vrai dire, je ne sais pas trop quoi lui raconter. Je pourrai lui parler de pas mal de truc, bien que sans savoir lequel l'intéresserait ou non, sans savoir ce qu'il pense suite à ce que je dis. En plus, en général, quand les gens se présentent, ils parlent de ce qu'ils aiment, de leurs passions, de leurs loisirs favoris, de leurs goûts en général. De mon côté, je pense -peut être aussi parce qu'il y aurait plus à dire- que parler de comment l'on voit certaines choses serait davantage intéressant pour connaître quelqu'un, histoire de ne pas, un jour, aborder un sujet qui mette en rogne l'autre.
Mais comment, juste, dire ça à Ketsui ? J'ai la conviction qu'il comprendrait s'il ne s'en moque pas.

"Il n'y a pas grand chose que j'aime ou que je n'aime pas de matériel, en fait. Je pourrai te parler de mon passé, mon présent ou ce que je veux faire plus tard mais, au fond, ce serait incomplet. Je pense que pour se présenter réellement à quelqu'un, il faudrait plutôt se décrire moralement, enfin, avec les idéaux qu'on imagine tous, nos points de vue sur certaines choses... Sauf si tu préfères les découvrir avec le temps." Voilà. Je ne sais pas trop quoi ajouter, alors je me tais. Attendant juste sa réponse.

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Dim 12 Fév - 13:22

Ketsui :


Sa réponse était étrange. J'attendais quelque chose de plus basique, de plus compliqué, voir direct. Mais elle semblait être de ceux qui aimaient faire des détours au lieu de tracer droit comme je le faisais. Si elle, elle évitait les autres moi je les écartais pour que je puisse passer. Dis comme ça, je faisais malpoli. Elle me parlait de vision, du plan psychologique ... Et quelque part ça me plaisait, cette idée était séduisante en elle même mais je ne pense pas que pouvions avoir le même point de vue sur bon nombre de choses. Si j'étais un soldat, elle, elle faisait partie des civiles, des gens pour qui je devrais un jour me battre, c'était pour eux qu'on était là. Pendant que les grands décidaient du sort du monde, nous, on était sur le front à perdre et à voir nos camarades tombés comme les fragments de terre après le lancé d'une grenade. Si ma vision était étendue, elle était ensanglanté. Je ne faisais pas parti du corps d'armée dit "classique", non, moi j'étais de ceux du monde des Alice. Et les combats étaient bien plus impressionnants, car s'ajoutaient aux armes les pouvoirs de chacun.



- Ça me prendrait combien de temps ?



Du temps il m'en manquait, s’en était certain. Mais je ne voulais pas m'attarder sur ce sujet. J'avais soif de vivre, je voulais vivre ma vie pleinement, ne rien regrettait, même si un jour tout devait s’arrêter subitement. J'étais pressé, je faisais parti de ceux que l'on pouvait nommer "speed", d'ailleurs, c'était surement pour ça que je courais. Plus j'allais vite -sans bâcler les choses- je me sentais mieux, je n'avais pas l'impression de gâcher des minutes à moi ou aux autres, et je pouvais ainsi m'accorder des temps d’accalmies sans aucune once de culpabilité. 

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Dim 12 Fév - 19:35

"Je n'en sais rien. Ca dépend de beaucoup de choses, mais si ça peut te rassurer, je m'ouvre facilement aux gens en qui j'ai confiance." Je ne sais ni pourquoi ni comment je viens de lui avouer cette faiblesse. Enfin, non. Le début de ma réelle faiblesse. La suite, c'est que je fais confiance très rapidement, et qu'en général, aux mauvaises personnes. Reste à voir s'il en fait parti ou non, bien que... Bien que lui n'en a pas l'air. Mais je sais que je dis ça pour beaucoup de monde, alors, au pire, je verrai avec le temps. Et, au pire encore, il en fera parti et il ne fera que renforcer mon envie de rester seule et de m'exiler du monde, et au mieux, et bien, au mieux, il me redonnera l'envie d'aller vers les autres.
Peut être.

A vrai dire, je n'ai pas réellement répondu à Ketsui. Je lui ai donné une réponse approximative comme je le fais souvent, parce que je n'aime pas donner de réponses sûres lorsque je ne le suis pas. Je me souviens qu'on m'avait déjà emmerdé plusieurs fois à cause de ça, parce que j'avais dit oui ou non à une réponse mais qu'en une semaine, cette même réponse avait changé. C'est assez agaçant, d'être obligée d'être confrontée à des problèmes stupides de ce genre parce que les gens sont immatures, voir bêtes.
Enfin, s'il y avait réellement un délais minimum à annoncer à Ketsui, je dirai une semaine. Je peux me rapprocher fortement de quelqu'un en une après-midi, après, reste à voir dans les jours suivants si cette même personne se sent aussi proche de moi que je me sens proche d'elle.
Mais là encore, c'est approximatif et il y a trop de "et si".

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Lun 13 Fév - 0:37

Ketsui :


Suis-je une personne de confiance ? Pour les miens oui, mais pour les autres ... Qui sait jusqu’où je pouvais aller pour atteindre mes objectifs, j'en avais déjà fait l'expérience et il fallait bien dire qu'il pouvait arriver que je me fasse peur. Seulement, cette part de moi était bien réelle et nécessaire. Qu'attendait Kagerou de moi ? Une épaule pour pleurer ? Impossible, les seules personnes que je pouvais réconforter convenablement étaient ma fratrie. Une oreille attentive ? Je pouvais écouter, mais je pouvais dire clairement mon avis, aussi cru et dur que cela pouvait être, je le disais. Je manquais cruellement de tact. Mais si elle le souhaitait, je pouvais très bien le jouer, ce rôle tant convoité d'homme parfait, je l'avais déjà fait auparavant, et ça ne me gênait pas. Elle ne pouvait en rien me rassurer, tout simplement parce que rien ne m'atteignait et que rien ne m'inquiétait. Tout sauf peut-etre la fureur de mon paternel, de mon oncle ou ... Non, rien, enfin ici dans cette Académie. Sa réponse n'était pas complète, mais avec elle, je commençais à m'y habituer. Est-ce que c'était toujours comme ça avec elle ? Incomplet ? J'aimais finir les choses, j'aimais savoir mes actes accomplis jusqu'au bout.



- Mmmh ... Reste à voir si je suis une personne de confiance, c'est ça ?



Je pris le dernier bout de viande qu'il y avait dans mon assiette et l'avala, distraitement. A manger d'aussi gros bouts, je finirais un jour par m'étouffer. Argh, mourir étouffer en mangeant un bon repas, quelle tristesse. Si je devais finir ma vie, j'aimerais que ce soit d'une manière un peu plus ... Accomplie justement. De toute manière, je risquais de devoir tirer ma révérence bien assez tôt. Une fois la viande avaler, je sortis de ma poche mes médicaments, trois trucs à avaler justement. Je ne pris pas la peine de les séparer, les mettant dans ma bouche et avalant de l'eau de manière totalement mécanique. Habitude, habitude, habitude. Pitié, que ma routine soit plus glorieuse que cela.

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Lun 13 Fév - 22:03

Je me suis tournée vers lui, une jambe sur le banc pour pouvoir mieux lui faire face. J'ai, de toute façon, finit de manger. Seule la moitié de mon dessert reste sur mon plateau. Je ne finis que rarement mes repas : le stresse me tord toujours les entrailles pour une raison qui m'est encore inconnue avant que je ne finisse complètement de manger.
Je lui réponds, alors qu'il est en train de finir le peu de viande qui reste dans son assiette.
"T'as tout comprit." Je souris. Il avale alors ce qui ressemble plus ou moins à des médicaments et qu'il vient de sortir de sa poche. En le regardant faire, une vieille alarme semble se rallumer dans mon esprit et se met à foutre le bordel dans ma tête.
"T'es malade ?" Je fais. Ce n'est peut être rien de grave, mais mon cerveau ne prend pas cette hypothèse en compte, allant imaginer le pire, comme toujours. Et je me met à me dire qu'il faut que je m'enfuie, non pas parce qu'il est contagieux mais plutôt parce que si je m'attache à lui et qu'il se trouve qu'il est gravement malade, je risque de le perdre peut être prématurément, et j'en serai blessée, détruite, et tout le tralala. Une autre partie de ma tête me dit alors que je n'ai pas à m'en faire, que je n'ai juste qu'à ne pas m'attacher. Mais une troisième se ramène, m'ouvre les yeux, me dit que c'est impossible.
Mon esprit est en surchauffe, et je ne comprends plus bien moi-même ce qu'il s'y passe.


C'est dingue tout de même, comme j'ai l'horrible manie d'être terrifiée de tout et n'importe quoi.

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Lun 13 Fév - 22:21

Ketsui :

Maladie, pouvait-on vraiment nommer une pareille chose avec un terme si simple ? Ce mot était bien trop scientifique pour la chose qui essayait et allait me ronger de l'intérieur, et ces trois gélules que je devais prendre à chaque repas me semblaient totalement inutiles. Peut-être était-ce ce que l'on nommait la fatalité, mais je préférais appeler ça l'acceptation, je ne voulais pas d'une expression si triste. Je me voilais surement la face, je me faisais sans aucun doute des illusions sur mon présent, mais j'étais le mieux placé pour dire et affirmer que oui, un mot utilisé à la place d'un autre pouvait tout changer. Alors, que fallait-il répondre ? Si je lui disais non, à part si elle était idiote et stupide, elle ne me croirait pas : quand quelqu'un prenait des médicaments, c'était forcément pour une raison particulière. Migraine, mémoire et un truc qui permettait de ralentir. Voici ce qu'il y avait, dans ces trois petites choses chimiques que j'ingurgitais quotidiennement. Je serais incapable de dire ce qu'il y a dedans si on me le demanderait, cela faisait longtemps que j'avais arrêté d'écouter les médecins. Je savais juste les grandes lignes et ça m'allait. Je me contentais du minimum, je n'attendais pas de miracle, je n'attendais plus de miracle.

- Ouais, mais rien de grave, t'inquiète.


Je lui offris mon plus beau sourire. Parfait. Phrase parfaite, avec une expression parfaite pour rassurer mon entourage, ça, je savais le faire presque aussi bien que de manier les armes. Sans trembler, sans faillir, c'était comme appuyer sur la gâchette. Je ne ressentais rien, juste le vide. Oui, c'était ce que je nommais l'acceptation.

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Lun 13 Fév - 22:36

"Mouais." Je marmonne. J'avoue que j'ai du mal à le croire. Quand les gens disent que "ce-n'est-rien-ne-t'en-fais-pas", c'est en général "ça-va-me-tuer-mais-je-ne-veux-pas-en-parler". Je le fixe, mes yeux verts cherchent une pointe de mensonge dans ses pupilles, en vain. Je ne sais pas s'il ment -ce qui, au fond, serait quand même assez probable- ou s'il s'en tape juste d'avoir ce qu'il a, je n'en sais rien. Il n'empêche que je le vois tout de même assez mal prendre ce qu'il vient d'ingérer pour une simple grippe, déjà parce qu'une grippe -ou un rhume, que sais-je- ne vous laisse pas dans cet état rayonnant, et aussi parce que trois cachets pour une foutue grippe, ça me semble beaucoup. Après, j'avoue ne pas me soigner souvent lorsque je suis moi-même malade, mais quand même.
Je ne sais pas. Ses paroles me laissent dubitatives, à vrai dire, et, peut être est-ce la curiosité ou bien réellement de l'inquiétude, mais j'aimerai tout de même savoir ce qu'il a vraiment.

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Lun 13 Fév - 23:39

[TOUT S'EST EFFACE PUTAIN]


Ketsui : 



Elle ne semblait pas vraiment convaincue. Tant pis, qu'elle aille s'imaginer ce qu'elle voulait, tant qu'elle ne posait pas trop de questions, ça irait pour moi. Je savais par expérience que me justifier ne ferait qu'accroitre ses doutes. Les seules personnes qui étaient au courant étaient les membres les plus proches de ma famille et les profs. Savoir que le successeur du chef du clan des Hoshizora avait une vie qui serait sans aucun doute, plus courte que la normale pouvait attirer quelques soucis, et c'était bien la dernière chose que je voulais : créer d'avantages de problèmes à mes proches.



- Un problème ?


Kagerou semblait perdue dans ses pensées, et il valait mieux pour moi de l'y sortir le plus rapidement possible avant qu'elle ne se mette à inventer et imaginer toutes sortes d'histoires plus farfelues les unes que les autres. La réalité était bien plus cruelle et simple que ce qu'imaginent les gens. Et cette réalité, je ne voulais pas la livrer à trop de personnes. Je n'étais pas comme ceux qui proclamaient comme avec une sorte de fierté le nom de leur maladie. Je ne cherchais pas l'attention ou l'admiration et craignait les regardes emplis de piété que cela pouvait générer.

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Lun 13 Fév - 23:58

[AH MERDE ;; J'COMPATIS]

"Je... Pff, non. T'inquiète." Finis-je par dire. C'est ce que j'appelle un semi-mensonge : Je ne mens qu'à moitié en affirmant ne pas avoir de problème, car je n'en ai pas. Mais d'un autre côté, je suis embêtée par sa réponse de tout à l'heure. Enfin, bref. De toute façon, je me dis que si un jour je lui fais assez confiance pour lui dire qui je suis, peut être lui me fera-t-il assez confiance pour me dire ce qu'il avait ? Enfin, bien sûr, si l'on se dit que c'est une histoire de confiance car, ça peut très bien être autre chose, honte, peur... Même si Ketsui n'a pas vraiment l'air de ce genre là. Voir pas du tout. Je continue de le regarder, perdue dans mes pensées. Je sais que j'ai l'air flippante quand je fais ça; on me l'a déjà dit. Mais j'ai décidé de m'en foutre dès la seconde où mes yeux se sont posés sur quelqu'un après que j'ai reçu cette remarque, en fait. Parce que même si je me soucie du regard des autres sur certaines choses, il y en a d'autre où m'empêcher de faire ce que je veux serait me ranger au rang de robot, d'objet. Pas d'humain. Et, bon, cesser le peu d'activité qui me relie encore à cette race serait franchement ridicule, bien que je ne tienne pas spécialement au titre en question.
"Humain". Est ce qu'on se pose encore la question de savoir ce que c'est, ou bien afflige-t-on cette étiquette à tous ceux qui nous ressemblent ? Est ce comme l'amour, que l'on emploie à tort et à travers sans vraiment le ressentir ?

J'ai bien peur que personne ne puisse me répondre. Parce qu'au fond, ce sont ces mots qui n'ont aucune définition précise; malgré celle que lui donne le dictionnaire. Elle change en fonction des gens, tous plus ou moins crétins soient-ils, et, d'après le code de l'humanité que nous avons instauré le jour où quelqu'un a dit "Chaque vie est sacrée" -c'était qui, déjà ?-, et bien, il faut le prendre en compte.
C'est flippant, à quel point l'humanité fait peur quand elle a besoin de se rassurer devant elle-même.
Mais, comme je-ne-sais-plus-qui l'a dit, "
Homo homini lupus est", (merci Wikipédia pour la phrase en latin) ou "L'Homme est un loup pour l'Homme."

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Mar 14 Fév - 0:36

Ketsui :


Incertitude, incertitude, incertitude. Il fallait que ce truc s’arrête, de suite. Plus un Humain commençait à se poser des questions sur un truc qui ne le regardait pas, plus il devenait dangereux. Il y avait alors deux solutions : soit il mourrait, soit on arrivait à le faire changer de trajectoire, comme quand on devait rattraper un cheval qui courait droit vers un précipite, les sabots contrôlés par la peur. Seulement, je ne pouvais pas tuer Kegerou au beau milieu de la cantine, et d'ailleurs, je n'y tenais absolument pas. Ce n'était pas le geste qui me répugnait, oh non, on finissait par s'y faire, comme toutes choses horribles devenaient banales voir normales ou bout d'un moment, mais c'était l'identité de la personne et le lieu. Dans un sens, mon subconscient était réellement tordu. Il mettait à la même place l'Humain et la situation, les conséquences que tirer ici engendrerait ... Je me dégoutais, je m'horrifiais même mais je n'en avais que faire d'un coté. Après tout, ces pensées, elles n'étaient qu'à moi, non ? Les gestes qu'on m'avait fait répétés étaient dorénavant inscrits au plus profond de ma chaire, ils faisaient parti de moi, que je le veuille ou non. Comme cette maladie, comme mon nom, comme mon esprit.



- Ta conscience a raison, tu as de la chance d’être assise et de manger à coté du mec le plus canon de l'Académie.



Bingo ! On retourne dans la rigolade, le sérieux pour l'instant non merci. Bon retournement de situation, excellente manière de divertissement. Tiens, c'était bien ça, se complaire dans l'excellence.

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Mar 14 Fév - 20:11

"Ma conscience ?" Fais-je alors qu'il a à peine finit sa phrase. En entendant la chute de celle-ci, je ris de nouveau, oubliant d'un coup ce à quoi j'étais en train de penser. "Et quelle chance !" Je reprends entre deux rires. "Tu crois que les filles de mon dortoir vont me détester, maintenant ?" Je murmure en me penchant un peu vers lui, comme si c'était un secret et que j'avais peur que l'on nous épie.
J'ai finit mon repas depuis maintenant bien dix minutes, mais je n'ai pas vraiment envie de bouger. Je suis bien, là, il fait bon dans la pièce et pour une fois, je ne mange pas seule. Même si le bruit des autres élèves qui discutent ou rient comme des porcs -enfin, je peux bien parler, moi- est un peu agaçant à la longue, là, il ne me dérange pas plus que ça. Je ne me souvenais plus que manger en compagnie de quelqu'un était si agréable, en fait. Puisqu'il est là, je ne pense pas à grand chose, contrairement à d'habitude, je ne m'énerve pas contre les autres ou moi-même, et je n'ai ni envie de casser quelque chose, ni de pleurer, ni de m'enfuir. Enfin, le passé n'est pas là dans mon esprit, et c'est apaisant, d'un coup.
Est ce que ressasser les crasses que l'on m'a fait lorsque je suis partie de mon ancien collège me ferait plus de mal que si je passais juste à autre chose et que ça se reproduisait -peut être- ?

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Ven 17 Fév - 16:04

Ketsui :


Le ton de la conversation avait tourné à la confidence, mais la plaisanterie se faisait toujours sentir. La jalousie des hommes était une chose foudroyante, et ceux et celles qui voulaient à tout prix parvenir à leur fin était prêts à tout, même à commettre les pires crasses et injures possibles. Ce n'était pas la société qui nous entrainait réellement à agir ainsi, non, c'était les Humains qui commençaient de leur plein grès cette compétition infernale et du coup, ils véhiculaient cette idée à leur entourage et à leur progéniture. J'en avais vu des scènes de la part des filles, pour sortir avec un garçon ou pour simplement lui parler -pour moi ou pour un autre- et des gars, pour avoir quelqu'un dans leur équipe, ou pour l'inviter à leur rassemblement ou autres sorties. C'était quelque part le quotidien des "populaires", et d'extérieur, ça pouvait être amusant à voir, mais quand les gens étaient frustrés, ils étaient capables de telles scènes ... C'en était aberrant.



- Tu n'en a même pas idée.



Je m'étais penché à mon tour vers elle, si bien que je lui avais quasiment chuchoter ses mots à son oreille. Autant jouer le jeu à fond, non ? Quelque part, je me sentais bien, là, sur ce banc, avec Kagerou à coté de moi. Elle avait l'air si calme, contrairement à moi, et ce calme apparent tranchait avec la couleur pleine de vivacité de sa chevelure rougeoyante, comme le feu qui animait nos corps, le gorgeant de vie, se consumant jusqu'à ce que la dernière braise s'éteigne. Mes cheveux bruns devaient paraitre ternes à ses cotés, mais là aussi, je m'en fichais. Ce n'était qu'un détail, et certes, j'aimais les détails, mais celui-là aujourd'hui me paraissait sans importance. Rien que d'ici, je pouvais sentir l'odeur de ma voisine, et elle n'était pas déplaisante.

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Sam 18 Fév - 0:21

[OMG MAIS C'EST CHAUD BOUILLANT DIS-MOI]


Il s'est penché vers moi, et je n'ai pas osé tourner les yeux vers lui lorsque j'ai senti mes joues s'enflammer. Heureusement, sa réponse me sort de mon inconfort et je réponds, perdant la couleur rouge qu'avaient pris mon visage :
"Oh, mince." Je chuchote, prenant un air effaré et les yeux dans le vide. J'ai envie d'ajouter quelque chose du genre "Quelle énorme perte", mais je ne sais pas s'il le prendra bien, comme il semble vouloir que je me sociabilise un peu. Et plus le temps passe plus, vous savez, je me rends compte que le dire aurait été une énorme bourde parce que 1) ça fait vachement victime, qui veut qu'on la contredise, et qui dit ça exprès pour qu'on le fasse justement, et puis 2) je sens que mon ton n'aurait de toute façon pas été assez convainquant pour qu'il le prenne bien. Donc, 3) je ne sais pas s'il l'aurait prit bien parce que je ne le connais de toute façon pas assez.
Trop de bonnes raisons de ne pas avoir dis ça, que j'en ai presque peur de la "connerie" que j'aurai pu faire, comme si j'avais failli appuyé sur un bouton qui aurait détruit instantanément tout le Japon.

Je finis par tourner les yeux vers lui, finalement, sortant ainsi de mes pensées. Je plonge mes yeux dans son regard semblant neutre. La proximité de nos visages est étrange, pour moi qui aurait pu vivre dans une grotte -avec la wifi- que ça n'aurait rien changé à ma vie actuelle. Enfin, elle est étrange, mais pas déplaisante. C'est presque si j'aurai pu me perdre de nouveau dans la contemplation d'un visage, comme avant, si le monde autour ne me dérangeait pas.
Mais il me dérange. Leurs yeux à tous me dérangent.

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Lun 20 Fév - 17:45

Ketsui :


Avant que je ne m'en rende compte, la conversation avait pris des nuances de flirt, et étrangement, je ne cherchais absolument pas à me sortir de cette situation. De toute manière, qu'avais-je à perdre ? Peut-être même que Kagerou ne réalisait pas ce qui se passait. Je savais et sentais les regards des autres posés sur nous, mais cela faisait bien longtemps que je n'y prêtais plus attention. Des rumeurs allaient sans aucun doute circuler sur nous deux, les gens allaient jaser mais ça ne durerait pas. Généralement, ce genre d'histoire prenait fin quand on me voyait en compagnie d'une autre fille ou d'un garçon, ou juste pour une autre raison quelconque, et les gens recommençaient encore et encore, créant d'avantage de bruit dans les couloirs. Ils semblaient tous avides de ragots ou de mots à échanger, et ils devaient être servis. Qu'ils parlent, qu'ils crient même s'ils le souhaitaient. Je n'en avais que faire, je faisais face aux astres seuls et rien ne pouvait m'atteindre du haut de mon trône. Kagerou avait tourné son regard vers moi, et qu'elle me regarde en face me plaisait. Je n'aimais pas ceux qui fuyaient ou cherchaient à éviter les choses. J'aimais l'impertinence, j'aimais la rage de vivre, j'aimais la colère, la haine, et toutes ces choses qui m'aidaient à avancer et à affronter tout les éléments qui se dressaient sur mon passage. J'aimais vaincre et regarder les autres, une flamme victorieuse dans les yeux, j'aimais être libre et fixer les autres sans baisser ni la tête ni les yeux.



- Aimes-tu vivre ?



C'était sorti comme ça, si quelqu'un me demandait pourquoi, même dans dix ans, je ne saurais quoi dire. Ma voix n'était plus si neutre que tout à l'heure, elle avait pris une étrange tonalité, peut-etre un peu plus puissante ou rauque qu'auparavant, mais elle était profonde. Cette question était importante. Aimes-tu vivre ? C'était cette question qui résonnait dans tout mon être, en rythme avec les battements de mon cœur, juste quand j'avais appris pour moi, pour ma maladie. Aimes-tu vivre ? Les déboires de la vie, les premières souffrances, le premier amour, la première rupture, les premières victoires, les premières réelles craintes. Aimes-tu vivre ? Oui, je crois. Et elle ? Et elle ? Aimait-elle vivre ? Comprenait-elle, pourrait-elle comprendre, que ces mots avaient une importance phénoménale pour moi ? Non, elle ne pouvait pas. Même si je lui disais un jour, elle ne pourrait pas voir à quel point ces mots m'avaient portés. Parfois, la profondeur et la puissance de certaines choses ne pouvaient être expliqués, leur son et leurs couleurs changeant selon les Humains qui les portaient en eux.

Kegerou, peux-tu te tenir devant le Monde et hurler, avouer, que oui, tu aimais, adulais vivre ?





Moi, je le peux.

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Lun 20 Fév - 18:28

Sa question résonne dans ma tête comme les cloches d'une élise le dimanche matin à neuf heures. Je les entends encore et encore, plus fort, ou non, sans en capter le sens parfois. Elles me font réfléchir et me perdent. Leur sens est multiple, comme un puzzle auquel on ajouterait une pièce une par une en en plongeant une autre dans l'ombre. Un peu comme si sa question m'effrayait. Ou bien ma réponse. Mais dans les deux cas, je refuse de l'admettre.
Je réfléchis un instant. Ou plusieurs. Mes yeux sont tombés sur le côté et fixe le vide comme s'il était un objet terrifiant. Et il l'est, d'un côté. Le vide est terrifiant. Pas pour tout le monde, je le conçois mais pour la plupart des gens oui, le vide est terrifiant. Flippant. Horrible. Parce qu'il est inconnu. Parce qu'on y trouve tout et rien à la fois. Comme dans la question de Ketsui, j'ai trop de réponse mais je ne trouve pas quoi dire.
Que oui ?
Parce que d'un côté, c'est vrai. J'aime bien vivre, il y a ces bons moments que je n'échangerai pour rien au monde.
Mais de l'autre côté, sur l'autre rivage, il y a les ténèbres, l'obscurité, les pleurs, les peurs, l'angoisse, le stresse. Et moi au milieu de la rivière tumultueuse, ces deux rives me tendant la main. Mais qui dois-je choisir ?

Le vent me pousse toujours du mauvais côté, mais je préférerai l'autre.
Et avant qu'on ne me pose cette question, je me rends compte que j'avais même arrêté de me battre.

Parce que je n'en avais pas -ou plus- de raisons. Personne pour qui sourire le matin. Personne pour qui je dois être jolie. Personne pour qui je dois aller bien.
"Je n'ai aucune raison de vivre." Je lâche finalement. "Mais je le fais quand même, parce qu'il le faut." Je crois que le "Il le faut" de la fin est un peu brouillon. Il ne veut sans doute rien dire pour lui. Mais pour moi, il réunit tous les pourquoi et les comment de la question. "Il le faut" parce que j'ai une famille, "Il le faut" parce que sinon, je ne pourrai plus écrire, plus lire, plus écouter de musique même. "Il le faut", parce que je ne pourrai plus non plus pleurer toute seule, le soir, comme une pauvre petite victime. Je ne pourrai plus dire aux autres qu'ils sont en trop. "Il le faut" parce que sinon, il n'y aura plus de tâche noire sur ce monde si pur qu'est le nôtre.
"Il le faut" parce qu'on m'a donné une vie. Et que tout ce qu'on me donne, je le garde. Je le chérie. Parce qu'on a souhaité me le donner, à un moment où à un autre. Et que même si l'on regrette maintenant, moi je me souviens du geste. Et si encore c'était un hasard ou un accident, et bien je me fendrai une place dans le monde quitte à provoquer d'autres hasards ou d'autres accidents.
Ces pensées peuvent ressembler de près ou de loin à des pensées optimistes, mais elles n'en sont rien. Je n'ai aucune foi de vivre, ce que j'ai dit plus haut ne sont que des principes, des réflexes, des lois que je me suis donnée. Je n'ai pas envie de mourir, mais je n'ai pas envie de vivre non plus.
Alors dans cette foule, qu'est la vie, le monde. J'ai arrêté de marcher. Mais je ne me laisse pas non plus aller. Je me suis juste arrêtée. Stoppée. Et je regarde ces gens qui vont et qui partent, qui donnent des coups de coude pour se frayer un chemin, il y a ceux qui se font écraser, renverser, qui tombent et qui se relèvent -ou pas. Il y a ceux qui se laissent aller au gré du chemin des autres, ceux qui s'accrochent désespérément aux gens en pensant qu'ils leurs trouveront un avenir bien bâtit. Sans qu'ils ne comprennent qu'il n'y qu'eux pour le choisir, cet avenir, et que personne ne pourra le faire à leur place.

Il y a ceux qui marchent côte à côte, main dans la main.
Il y a ceux qui donnent des coups de coudes un peu partout sans vraiment faire attention.
Il y a ceux qu continuent alors qu'ils n'ont rien.
Il y a ceux qui abandonnent alors qu'ils ont tout.
Ceux qui se plaignent, ceux qui sourient, ceux qui rient, ceux qui pleurent, ceux qui ont peur.

Il y a tout ces gens là, dans le monde.
Et je suis là, au milieu. Arrêtée. Je les regarde marcher. Comme si j'avais stoppé le temps. Mes yeux sont ternes, vides. Je ressemble à une statue.
Je n'ai pas de raison de vivre, mais pas non plus de raison de mourir. Alors je vis, parce qu'il le faut.

"Et toi ?" Je demande. C'est une question stupide. Vu les sourires qu'il arbore, ses avis qu'il défend, il doit forcément aimer la vie. Il a des amis, une famille, sûrement un avenir déjà construit.
Il doit être celui qui donne des coups de coude dans la foule.
Et il se retrouve à parler avec moi, celle qui s'est arrêtée.

J'avoue que je me demande encore comment c'est possible.








[Euh, excuse le pavé, j'étais inspirée ]

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Lun 20 Fév - 19:30

[Oh. Bon. Sang. xD En plus c'est trop ça, Ketsui c'est celui qui donne des coups de coudes le sale gosse o:]




Ketsui :




Si demain je devais partir, partir vers les terres remplies de cris et de ces pluies aux teintes cuivrées et rougeoyante, si demain je devais partir vers cet univers à la fois tant redouté et aimé, demain je devrais me battre. Quand on partait, on savait très bien ce qui nous attendait mais on continuait à sourire à nos proches, à rire, à écrire des sourires avec nos mots, à parler avec espoirs quand on pouvait le faire de vive voix, et pourtant, on était parfaitement conscients de ce que l'on faisait. Ma vie avait été calquée et copiée sur celles des soldats et officiers. Je connaissais les gestes, les façons de se comporter quand il le fallait. Je savais et j'avais appris l'art de la guerre, j'avais appris à me battre, j'avais appris à agir en conséquence, j'avais appris à tuer s'il le fallait. Les organisations anti-Alice affluaient et mon avenir avait été décidé sans que j'avais eu mon mot à dire, mon fils, mon enfant, tu nous protégeras. Mon fils, mon enfant, tu devras donner ta vie pour nous et pour les autres, et ce, sans te poser de questions. Je n'avais pas à remettre mon destin en question, j'avançais, c'était tout. J'avais eu de la chance, mon caractère faisait que cet avenir me plaisait, même si au fond l'impossibilité de choix me pesait, j'aimais cette voix et cette vie qui s'offrait à moi. Je suis formé pour protéger tout ceux présents dans cette salle, je suis formé pour protéger ma famille, mes amis. Même Kagerou était sous ma protection, ma vie lui appartenait, ma vie leur appartenait. J'étais leur bouclier, j'étais leur lame, leur ultime barrage face à ces hommes et femmes qui voulaient leur nuire. Si demain je devais partir, je me battrais jusqu'au bout, jusqu'à ce que mon corps soit vidé de son sang, jusqu'à ce que je ne puisse plus effectuer un seul geste, jusqu'à ce que mes yeux ne puissent plus percevoir la lumière du Soleil. Si j'avais un fils, il devra faire de même, comme mon père le fait, comme mon grand-père l'a fait, comme tout mes ancêtres. J'avais pleinement conscience du prestige du sang qui coulait dans mes veines, et j'étais totalement prêt à honorer même les plus anciens serments, la victoire et la guerre coulaient dans mes veines. Si demain je partais, je me battrais pour trois choses : la vie des autres, mon honneur et ma vie. Je ne voulais pas mourir, je voulais me battre oui, mais s'il fallait que je périsse, je voulais que ce ne soit pas une mort inutile, je voulais mourir au bon moment, je voulais mourir et disparaitre en étant tout simplement moi. Mais en attendant, j'avançais, sans trop me préoccuper de qui me suivait ou de qui pouvait être devant ou à coté de moi. Oui, j'étais prêt à n'importe quoi pour parvenir à mes fins, mais tout conquérant et empereur avaient ce genre de pensées. S'il fallait que la lame de mon épée se teinte de vermeil, je le ferais sans aucune hésitation. On m'avait murmuré toutes sortes de mots durant mon enfance, on chuchotait toutes sortes d'histoires sur mon passage. Tout le monde savait pourquoi j'étais formé, les professeurs savaient très bien qu'ils avaient un tuer en herbe au fond de la classe, les adultes redoutaient ma fureur. On ne parlait pas trop de ces choses là, de ce fait, je n'avais de soucis avec aucun de mes camarades. Ma vie s'apparentait à un immense océan, tout était mélangé ensemble, je me refusais le fait de séparer les "bonnes" et "mauvaises" choses. Je savais que si je voulais avancer, il me fallait tout accepter, sans exception, même si c'était plus dur qu'autre chose, je me forçais à réaliser et à voir tout ce qui se tramait sous mes yeux. Aimer la vie ? Oui, bien sur. Bien sur que je l'aimais. Vivre était la chose la plus précieuse pour moi, soldat aux mains ensanglantées. Si demain je devais prendre l'arme, je reviendrais vivant grâce à cette fois. Mes seuls Dieux étaient la Vie et la Mort, ils étaient les seuls en quels je pouvais croire sans me poser de multiples questions, ils étaient les seuls que je pouvais suivre avec certitude. Kagerou elle, elle n'avait pas de raison, c'est ce qu'elle m'avait dit. Elle vivait parce qu'il le fallait. Mais que voulait dire "parce qu'il le faut" ? Devait-on vraiment avoir une raison pour vivre ? Encore une fois, je sentais le fossé se creuser entre moi et les autres. J'avais vu la vie, j'avais vu la mort. J'avais donné la mort. Je les avais tout deux acceptées et embrassées, les bras grands ouverts. Pour accepter de donner ma vie pour la survie des autres, j'avais appris à aimer vivre. J'aimais vivre, j'aimais voir les sourires des autres, entendre leurs rires, entendre le vent et le chant des oiseaux. Moi, le loup sanglant des Hoshizora aimait par dessus tout vivre. Moi, machine de guerre infernale aimait respirer. Je n'avais pas vraiment de raison pour justifier un pareil entêtement. Si j'acceptais la Mort, pour l'instant, je lui tenais tête avec une telle ténacité et une telle rage que même Chronos ne pouvait arrêter ma course effrénée. Certains s’arrêtaient en pleine route et ne bougeait plus, moi, je courais la tête haute, bousculant et écartant tout ceux qui se trouvaient sur mon chemin. Je voulais parvenir à tout prix à vivre. Je voulais prouver au Monde qui j'étais, je voulais me prouver à moi même que je pouvais vivre tout étant ce que j'étais. Et malgré les mal de tètes, malgré ma maladie, je continuais à avancer. Et si un jour, j'oublierais mon chemin, je continuerais tout de même. De toute manière, je finissais toujours par me souvenir au bout d'un moment, mais rien sur cette Terre ne pouvait m’empêcher d'avancer. Qu'importe les obstacles, qu'importe les vies et les noms, qu'importe le monde, qu'importe la Mort, je continuerais à tout prix. J'étais plus que tout déterminé à vivre.




- Je me bats pour vivre.

Et rien ne m’empêchera de gagner cette guerre.

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Lun 20 Fév - 20:12

Il se bat. Il se bat ? J'avais raison. Il est celui qui donne des coup de coude. Il est celui qui veut vivre à tout prix. Il a sans doute une raison. Il a sans doute des motivations que je ne comprends pas.
"Pourquoi ?" Je demande. Encore une fois, je comprends que c'est trop vague. Mes paroles sont trop vagues. Au fond, je suis moi-même beaucoup trop vague pour être un humain tel qu'eux tous, assis dans cette salle. Tel qu'eux qui ont des avis fondés et sûrs qu'ils défendront même si c'est faux, et ce sans écouter les avis des autres. Je suis vague. Je peux changer d'avis, d'une seconde à l'autre. Simplement par mon humeur.
"Pour qui ?" Je reprends, espérant que ce soit plus clair. Même si ce n'est pas forcément pour quelqu'un dans ce sens niais que lui attribut les filles. Je ne parle pas du "pour qui" amoureux. Je ne parle pas du sens qui signifie "Je vis pour toi, parce que je t'aime du plus profond de mon coeur, et que tu es tout bonnement ma seule raison de vivre, celui/celle qui fait battre mon coeur." Qu'est ce que c'est niais.
J'ai recommencé à le regarder, mais pas avec la lueur joueuse de tout à l'heure. Je le regarde juste, simplement. Mon regard a ternis, sans doute, il est redevenu vide comme quand on me parle de ces choses là. Comme quand je réfléchis trop, le soir où partout ailleurs.
Il me fallait un échappatoire, et cet échappatoire fut ce déjeuner avec Ketsui, pendant quelques minutes. Maintenant, je suis revenue à mon état d'habitude, à savoir, gris. Rien. Vide. Je ne me sens même plus humaine.
Pas à cause de Ketsui, non. C'est moi qui ai trop réfléchi au sens de sa question, alors que j'aurai très bien pu répondre "Non." d'un ton plutôt ironique qu'il n'y aurait pas vu la part de vérité dedans, et rebelotte, on aurait rit à nouveau. Ca aurait pu se passer comme ça, pas vrai ? Aller, j'en suis persuadée.
Et il ne m'en faut pas beaucoup pour me persuader que j'ai foiré, encore. Toujours. A croire que c'est le but de la tâche noire sur le monde pur. Le but de la statue dans la foule. De celle qui bloque les autres, de celle qui ouvre sa gueule tout le temps ou jamais. Celle qui ne connaît que les extrêmes, parce qu'entre lui est interdit ou inconnu.
De toute façon, tout ça ne m'intéresse plus. Si Ketsui se bat, pas moi. J'ai arrêté. Je n'en avais plus la force. Plus l'envie. Plus de raison.
Et ça s'est fait tout seul. En quelques semaines, j'étais passée d'une gosse souriante à quelqu'un de gris. Qui ne ressent rien. Qui est totalement vide.

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Mer 22 Fév - 15:21

Ketsui :


Pourquoi fallait-il toujours avoir une raison ? Pourquoi fallait-il toujours un bon argument pour agir ? Je voulais pouvoir partir en courant de cette endroit s'il le fallait, sans raison, sans avoir rien à raconter aux autres. Je voulais pouvoir aimer quelque chose, agir, ou penser, juste comme ça, par pure liberté. Si je voulais vivre ce n'était pas forcément pour quelque chose de précis, mais d'après les autres, il y avait toujours une raison derrière chaque chose, chaque vie. Et j'étais bien forcé de leur donner raison mais encore une fois, j'avais l'impression d’être entraver. Je n'aimais pas me justifier, je ne devais rien à personne. Mais alors, pourquoi voulais-je vivre ? J'étais une personne qui aimait finir les choses qu'il avait entreprit, et le premier acte que j'avais commencé était de vivre, alors si je voulais respecter mes idéaux, il fallait que je vive jusqu'au bout, à en perdre haleine, quitte à voir les autres crever sur mon passage, il fallait que je termine cette quête qu'était la Vie.



- Je veux terminer les choses que j'ai commencé.



Oui, c'était peut-etre une petite partie de ma réelle raison, je voulais pouvoir sourire à mes proches, leur dire que oui, ma vie a été merveilleuse, ne pas regretté, ne pas pleurer. Je voulais n'avoir aucun remords. Rester fort jusqu'au bout. Rester fort ... C'était une chose bien facile à clamer de vive voix, mais à appliquer, c'était une autre histoire. J'avais détourné les yeux de Kagerou, reportant mon attention au mur du fond de la salle. Ne rien regretter. C'était une promesse que je m'étais faites à moi même. Il faut croire que je faisais beaucoup de chose avec comme seul compagnon de voyage moi, mais quelque part, qui d'autre pour nous comprendre et nous accepter à notre juste valeur ?

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Mer 22 Fév - 16:47

Finir ce qu'il a commencé ? C'est vague. Je ne sais pas s'il parle au sens propre du terme ou bien pour sa vie en général. Mais bon, au fond, ça n'a pas d'importance, tant qu'il veut vivre, non ? Même sans bien le connaître, je crois que je suis contente qu'il n'ai pas rien à foutre de la vie comme moi, en fait.
"Tant mieux." Je fais dans un léger sourire. Un sourire qui veut dire pas mal de choses, au fond, des regrets, de la joie, enfin pleins de trucs pas forcément utiles à connaître. Et puis de toute façon, il ne le voit pas, comme il s'est mis à fixer le mur face à nous. Je détourne également le regard de lui un instant, et baisse les yeux vers mon plateau vide. Il serait peut être temps de libérer notre place, non ? Enfin, ça dépend de Ketsui. Je n'aime pas trop me faire remarquer, donc déranger en restant ici des plombs n'est pas forcément une bonne idée de mon point de vue, mais sortir et chercher un autre endroit pour se poser -voir peut être se séparer et retourner chacun à nos occupations, mais je n'en ai pas envie, je suis bien, avec lui- me fait penser le contraire.
Finalement, je me décide à lui poser la question. Puisque pour une fois, quelqu'un peut prendre la décision à place, pourquoi pas en profiter ?
"Tu veux qu'on bouge ?" Je lui demande, en retournant mon regard bleu vers lui. Au fond, il est étrange. Un coup presque glacial, l'autre amical comme si on se connaissait depuis des années; un coup têtu et borné, et un autre coup joueur... Qu'il ne vienne pas me dire que les filles sont compliquées. Enfin, je continue de le regarder avant qu'il ne me réponde : Il a l'air perdu dans ses pensées. Et je trouve que ça a quelque chose de poétique, une personne qui pense. Son visage peut s'étirer inconsciemment et prendre une émotion quelconque sans que personne ne sache pourquoi. C'est un peu comme le perdre, pas au sens propre, juste figuré. Le monde l'a perdu pendant quelques secondes, juste le temps qu'il se souvienne de celui-ci.

C'est étrange, mais poétique. Et la poésie, c'est super beau.

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Mer 22 Fév - 18:32

Ketsui :


Le monde était étrange. Si ma vie pouvait-être importante aujourd'hui, à l'échelle de l'Univers elle était totalement insignifiante. Certains vivaient pour laisser une trace dans ce Monde, pour prouvait qu'ils ont existé ... Mais pour réussir réellement ce projet monstrueux, il fallait accomplir d’innombrables choses qui avaient un réel impact sur le reste de l'Humanité. Mais en fait, ce but était vain. La seule réelle égalité entre les Hommes était que nous allions tous finir pareils : poussière. Revenir à la Terre qui nous avait vu et fait naitre. La Nature reprenait véritablement toujours ses droits. Mais moi, moi, je voulais me battre. Pas prouver que j'existais, non rien de tout ça. Je savais que je respirais, que le soleil touchait ma peau, que je pouvais chuter si je sautais du haut d'un ravin. Je n'avais besoin de rien ni de personne pour me le prouver. Alors, alors, alors pourquoi se morfondre dans une pseudo mélancolie ? Juste à preuve du contraire, nous n'avions qu'une seule vie, du moins nous n'avions pas de preuve tangibles nous prouvant le contraire -je ne remettais en question aucune religion. Ces personnes n'évoluaient pas sur le même terrain que moi. Moi, j'avançais, je ne m’arrêtais pas pour réfléchir à une solution pouvant m'apporter reconnaissance ou une quelconque popularité. Ils ressemblaient à des chiens juste capables de faire le beau pour épater la galerie, le reste, ils n'étaient rien, juste bon à creuser des trous et à couiner, tout en se roulant dans la peau tels des gosses chialeurs. Dédaigneux ? Là, je l'étais, il fallait bien me l'avouer. Les mots de Kagerou résonnèrent dans mon esprit, tel le son d'un gong indiquant la fin du match, il m'avait ramené et extirpé de mes pensées. Je hocha silencieusement la tete, toujours en fixant le mur. Je ne pouvais comprendre ces gens, un chien et un loup ne pouvaient vraiment s'entendre et se comprendre, c'était une règle vieille comme le Monde. J'avalai précipitamment mon dessert et bu un dernier verre d'eau avant de me tourner -enfin- vers la rouquine.



- On fait quoi ?



Elle avait bien employé le pronom "on", mais, pour aller ou ? Changer d'endroit ne me déranger pas plus que ça : je ne reprenais pas directement les cours, j'avais au moins une heure de libre avant d'aller en mathématiques. Aussi, je m'étais levé en prononçant ces mots, surplombant encore une fois Kagerou. Mon regard devait surement brillait d'une lueur préoccupée, ma sœur m'avait dit que quand je sortais de mes pensées, j'avais toujours cet air étrange, dur. Peut-être que c'était parce que je l'étais, dur et froid. Comme mes mains. Elles étaient toujours gelées.

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Mer 22 Fév - 19:22

Il est sorti de ses pensées et a avalé son dessert en quatrième vitesse, avant de se lever en me posant une question. Tout ça tellement vite que je n'ai ni eu le temps de lui répondre, ni celui d'enfiler mon manteau ou de me lever aussi. Et avant qu'il ne parte, j'ai attrapé sa manche comme de peur qu'il déguerpisse aussi vite qu'il était arrivé tout à l'heure :
"Wow, attends moi." J'ai fais d'abord. Puis, je me suis levée aussi et j'ai attrapé mon manteau et mon... Non, son écharpe que je portais toujours depuis notre dernière rencontre. Mais en la regardant avant de l'enfiler, je me suis rendue compte que c'était la sienne, et je le lui ai tendu. "Tiens." J'ai dit. Puis, cette fois, j'ai répondu à sa question. "Je sais pas. On peut aller dehors si tu veux. Genre, dans le parc. Il commence à faire bon." Le bruit autour de nous m'a forcé à parler plus fort, alors, en finissant ma phrase, j'ai jeté un regard noir à l'ensemble de l'assemblée toujours présente autour de nous, d'élèves qui mangeaient en discutant gaiement. Bien sûr, ils ne m'ont pas remarqué, mais, tant pis. Au pire, j'étais habituée et au mieux, ça ne me ferait que me souvenir que je suis ridiculement petite par rapport à tout ce monde. Et alors, j'ai pensé : Ouais, dehors, c'est bien. Il n'y a que le bruit du silence pesant qui va nous tomber sur les épaules, et on sera seuls pour le briser. Si on en a envie. Ca faisait un peu pensée romantique à deux balles, mais bon. En fait, ce n'est pas réellement grave, puisque ce ne sont que des pensées. Et qu'elles ne sortiront jamais de ma bouche. Même jamais de ma tête, peut être jamais même de la seconde pendant laquelle je les ai imaginé. Elles resteront là, encrées dans leur temps ridicule en attendant que je me souvienne d'elles sans que, probablement, ça n'arrive jamais.
C'est trop dommage pour elle. Mais moi, j'ai trouvé plus petit et plus ridicule que ma propre personne. Parce que ces pensées là sont encore plus petites, ridicules et éphémères dans ma tête au milieu de mes autres pensées que moi-même sur Terre ou juste au milieu de cette cantine. Petites parce qu'elles n'ont pas duré en matière de questionnement. Ridicules parce que personne ne les voit. Moi, on me voit. Que je le veuille ou non, on me voit, et parfois, c'est dommage. Et pour finir, elles sont éphémères parce qu'elles ne dureront pas dans le temps non plus. Et que même si un jour j'ai d'autre pensées romantiques à deux balles envers Ketsui ou quiconque d'autre, celles ci ne réapparaîtront jamais. C'est risible, mais en même temps, ça me ferait presque pitié. Comme si j'eu soudainement envie de noter tout ce qui me passe par la tête pour ne pas l'oublier.
Mais bon. Je le fais déjà de toute façon, et je ne relis ces textes que rarement, le soir. Et ce ne sont que les mieux écrits, ou bien ceux qui me rappellent le plus de choses.
Les autres sont jetés aux oubliettes sans jamais être sorties de mon cahier.

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Mer 22 Fév - 20:25

Ketsui :


Le parc ... Oui, le parc était une bonne idée. le bourdonnement incessant que produisaient nos camarades commençaient à s'incruster dans ma tete, comme si quelqu'un creuser un trou à coup de pelle dans ma cervelle bien-aimée. Kagerou me tendit mon écharpe, tiens, j'avais presque oublié que je lui avais prêté. Question d'habitude, enfin, non, je suis plutôt "in-habitué" à passer mes affaires à une -presque- inconnue, alors, ça m'était sortit tout simplement de la tête. Je la fourra dans mon sac, comme elle l'avait dit, le temps s'améliorait, et je ne voulais pas m'entraver de quelque chose d'inutile. Déjà qu'à l'ordinaire avoir quelque chose autour du cou me gênait, je ne tolérais que de peu ces longs rubans de reine. Je lui dis un regard entendu, pressé de sortir de cet endroit, et alla déposer mon plateau, pensant qu'elle allait tout bonnement me suivre. Après tout, elle l'avait bien fait quand on était allé au self ... Je jeta un dernier regard à la table, juste pour voir si on avait oublié quelque chose. J'étais trop prévenant, et cette attitude m'énervait moi même : je faisais bien trop attention aux choses futiles. J'avais hâte de respirer l'air glacé de fin d'hiver, j'avais hâte de sortir de cet endroit aussi bruyant qu'une ruche remplies d'abeilles en plein période estivale. Aller dehors me serait des plus avantageux, le bruit et la présence trop massive de gens commençait à m'énerver, et mes pieds me démangeaient, il fallait que je bouge et ce, tout de suite. Mais quelque chose me forçait à attendre vers la sortie, qui me rappelait que je devais attendre Kegerou. Et là où je partirais normalement sans attendre, j'attendais calmement, adossé contre le cadre de l'immense porte à battant. Je suppose qu'une fois dehors, il allait falloir que je lui parle et tout ce genre de trucs, mais pour une fois, l'idée de communiquer avec quelqu'un ne me dérangeait pas. Je n'étais pas dans ce que je pouvais appeler un "bon jour" mais pas non plus dans un "mauvais jour". J'avais exécuté une merveilleuse vengeance à l'égard de mon meilleur ami, et cette expérience m'avait suffit pour me mettre de bon poil. Non, j'étais plus dans une de ces journées où j'étais totalement calme, une de ces journées où l'Océan me semblait apaisé, où le vent n'était qu'une simple brise qui apportait ne serais-je juste ce qu'il fallait de fraicheur, en pleine journée d'été. J'étais calme, manger avec Kagerou m'avait rendu calme. Et je lui avais posé ma question. Cette question qui m'appartenait et qui n'avait jamais franchi mes lèves pour une personne autre que moi même.

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
avatar

Messages : 284
Points : 351
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 15
Localisation : Vagabonde.

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Mer 22 Fév - 23:06

[Quel honneur :o On poste au parc après du coup ? :v]

Il attrape son écharpe et prend son plateau pour aller le débarrasser. Je le suis, tentant d'éviter ces gens presque tous plus grands que moi qui étaient encore debout. Lorsque j'atteins l'endroit où je dois poser mon plateau vide, Ketsui n'est déjà plus là. Je souffle par le nez, mi agacée mi amusée, et le cherche du regard : C'est bon, je me dis, il m'attend devant la porte. Et je souris un peu. Intérieurement. De ces sourires que personne ne voit. Je vais déposer mon plateau et pars aussitôt pour le retrouver, me frayant un passage cette fois avec plus de fermeté (ayant les coudes libres sans avoir peur de faire tomber quelque chose) que quelques secondes auparavant. Lorsque je le rejoins, je lui jette un regard et je sens que mes yeux brillent, et je lui souris même. Si putain, je vous jure que je lui ai sourit de moi-même. Enfin, mon corps a un peu décidé tout seul aussi, mais j'étais d'accord, cette fois.
Est ce que je serai en train de m'engager sur la route de la sociabilité qu'il voulait que je prenne ?

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ketsui Hoshizora
Classe Dangereuse
avatar

Messages : 331
Points : 381
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 14
Localisation : In the Magic World

MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   Jeu 23 Fév - 12:05

Ketsui :


Je n’eus même pas le temps de réellement m'ennuyer que Kagerou se trouvait devant moi, souriante. Elle avait fait vite, et tant mieux. Ses yeux brillaient, chose étrange, puisque si je me souviens bien, à table, ils n'étaient pas comme ça. Je lui rendis son sourire, et ce fut presque automatique. D'habitude, je le faisais plus par politesse, mais là, je n'avais pas à me forcer. C'était une chose assez agréable en soit : ne pas se sentir obligé de faire quelque chose. Peut-être que je me trompais, peut-être que l'habitude avait fait que, mais pour l'instant, je m'en moquais. C'était le présent qui m'intéressait, et les "et si" et toutes ces remises en question m'ennuyaient plus qu'autre chose.



- On y va ?



Il fallait croire que si dans certains moments je pouvais être assez "bavard" dans d'autres, je ne parlais quasiment pas. Parfois, je ne me comprenais plus. Je sortis rapidement de la cantine avant de me diriger vers la sortie -non loin- du bâtiment. Mais de toute manière, aller dehors m'encouragera surement à plus dialoguer avec Kagerou. Et si elle n'aime pas le silence comme je l'affectionnais, libre à elle de partir. Rester seul ne me gênait pas.



[Oki, je poste au parc xD]

_________________________

"Nobody is perfect, I'm Nobody, so I'm perfect"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Ketsui/Kagerou   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Ketsui/Kagerou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mori Kagerou (Libre)
» m i s s c a l i f o r n i a
» Kagerou Project
» Qu'est-ce que tu me veux ? [Ft. Kagerou Hyakuya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie Alice :: HORS-RPG :: Archives-
Sauter vers: