.
 

 :: RPG - BÂTIMENT PRINCIPAL :: Premier étage :: Infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

azuki n kagerou

avatar
Messages : 288
Points : 362
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 16
Localisation : Vagabonde.
Voir le profil de l'utilisateur




Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
Lun 14 Mai - 16:29
Il est treize heures dix et je dois avoir des cernes affreuses. Mes yeux se ferment seuls, et je n'ai pas menti quand j'ai dit que j'avais mal à la tête pour sortir de cette salle de classe horrible et ainsi échapper à ce cour horrible. Enfin, pas complètement.
Du coup, je me retrouve seule dans les couloir, en direction de l'infirmerie. Je vais quand même aller le chercher, ce foutu calmant, et puis j'errerais dans les couloirs.
Lorsque j'arrive devant la lourde porte, je la pousse sans hésiter. Eh oui, désolée si vous vous attendiez à un "Je prends ma respiration en me rappelant que la dernière fois que j'étais venue, un garçon à moitié défiguré hurlant de douleur de l'autre côté..." non. Rien de tout ça. J'ouvre juste cette foutue porte, et je balaie du regard la petite pièce qui servait de salle d'attente. Sur l'une des quelques chaises disposées à notre égard, se trouve une fille. Plus jeune que moi, je crois. Je la dévisage un instant, sans savoir ce qui m'intrigue.
Et puis, je me rends compte qu'elle est la première personne que je rencontre à avoir des cheveux aussi étranges que les miens. On partage cette différence. On a une différence commune. C'est marrant, de dire ça.
Je m'assieds face à elle sans un mot, même si elle m'a déjà un peu attendri, sans que je ne me l'avoue une seconde.


(EDIT : POURQUOI A L'ECRIT CA REND GRAND ET UNE FOIS POSTE ON DIRAIT QUE J'AI ECRIT 4 LIGNES;;; )

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Points : 13
Date d'inscription : 03/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Azuki Yinxing
Classe Physique
Lun 14 Mai - 19:41
( utilise un code ? xD )

あずき
隐形

蜉蝣
百夜

Moon trouve des titres à tes rps :/
En dernière heure, j'ai fais une crise d'asthme.
Je me trouvais en cours d'alice chez la classe Physique. Je déteste utiliser mon alice en public, ce qui fait que je n'étais pas concentrée et que je l'ai mal enclenché. Et quand j'essaie d'utiliser mon alice en était stressée ou pas concentrée, je fais de l'asthme... Les professeurs sont pourtant au courant. Quel idiot, ce prof qui m'a demandé de faire une démonstration... Et l'infirmière qui visiblement et en train de faire un cours particulière à une classe - j'avais entendu dire qu'elle allait s'occuper des cours d'éducation sexuelle cette semaine. Ça doit faire quarante minutes que j'attends sur une des chaises, celle disposée près de la fenêtre. Heureusement que j'ai amené un livre. De la littérature classique chinoise, le genre que j'aime énormément. Celui-là se nomme Au bord de l'eau. Je l'ai emprunté à mon père, et je l'ai presque terminé.

Je m'assure de bien prendre mes médicaments - l'infirmière ne devrait plus tarder - et en profite pour faire des comptes. La boîte est presque vide. J'en demanderai une autre.

C'est en rangeant les pilules dans la boîte que la porte s'ouvre. Ah, elle est enfin là ! Et pourtant, ce n'est pas la femme avec laquelle je suis familière qui entre, mais une élève. Un bref coup d'oeil à son uniforme me permet d'affirmer qu'elle est collégienne. Qu'est-ce qu'elle fait ici ? Elle sèche, comme beaucoup d'élève ? Je ne peux pas me permettre d'affirmer ça, je ne la connais absolument pas. Et elle non plus visiblement, vu qu'elle me jette un regard neutre, visiblement sans trop m'accorder d'importance. Néanmoins, elle avance d'un pas pas très motivé et s'installe en face de moi. Soudainement, je deviens mal à l'aise. Pourquoi je m'étonne, c'est toujours comme ça... Je ne lui dit pas bonjour, puisqu'elle ne m'a pas adressé la parole. Je ne parle jamais aux gens la première.

Je referme ma boîte de médicament en tremblant un peu puis que la range dans ma poche. Je saisis mon livre et, tout à coup, je bloque. Et si elle faisait partie de ces adolescents qui haïssent la littérature classique et m'insultent parce que moi, je l'adore ? Je ne suis pas la seule à subir ce genre de brimades... Mais elles sont courantes. La collégienne en face de moi n'a pas l'air méchante mais on ne sait jamais. Ma nature méfiante ressurgit toujours dans ces moments-là. Finalement, je repose mon livre sur mes genoux et, n'ayant rien d'autre à faire, je dévisage l'autre fille le plus discrètement possible. Comme moi, ses cheveux sont d'une couleur rouge. Un peu plus sombres que les miens. Ses yeux sont bleus, ce qui n'est pas courant ici. Enfin, pour ma part je suis ici depuis toujours, j'en ai vu passer des couleurs insolites...

Espérons qu'elle ne remarquera pas la façon dont je l'observe. Et si je n'ai pas de chance, espérons qu'elle ne m'en voudra pas. Après ce gros coup de stress dont j'ai été la victime, je n'ai vraiment pas besoin d'en subir plus...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 288
Points : 362
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 16
Localisation : Vagabonde.
Voir le profil de l'utilisateur




Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
Lun 14 Mai - 21:54
(Je sais pas comment on fait (aaa))
(KAG EST LYCEENNE MAINTENANT EH)

La fille en face de moi a l'air un peu gênée de ma venue. Merde, je me dis. Mais bon, en même temps, si j'avais su, je serai venue quand même. Bref. J'essaye de ne pas trop la regarder et fixe la fenêtre, n'observant ses gestes que du coin de l'oeil.
Elle rouvre son bouquin, puis le referme. J'ai vaguement eu le temps de lire le titre, mais à la vue de la couverture, j'ai pas l'impression que ce soit un truc très récent, ni même très drôle. Bah, ça nous arrive à tous de nous perdre dans des vieux bouquins.
Maintenant, j'ai l'impression qu'elle me regarde. Merde. Encore. Qu'est ce que je suis censée dire ? Je ne dois pas la laisser me juger trop longtemps, je déteste ça. Même si elle est plus petite -et ce sont les plus terribles-, elle va peut être se dire que je suis une "grande adolescente casse burnes et mauvaise élève", ou même une "fille un peu coincée qui se retrouve à l'infirmerie parce qu'elle est malade, la pauvre choue". J'en sais rien, mais n'importe quelle autre interprétation de moi-même s'avérant être erronée me dérangerait. Même une interprétation correcte ne m'irait pas totalement.
Bon. Je finis par soupirer, et tourner les yeux vers elle. Ses iris ambrées me déstabilisent, mais pas autant que la couleur rouge de ses cheveux que nous partageons.
-C'est quoi, ton bouquin ?
Je dis. J'essaye de ne pas prendre un ton trop méchant, acerbe ou cynique. J'essaye d'être plutôt neutre. Pas gentille, n'abusons pas. Mais neutre. C'est déjà pas mal, pour commencer.

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Points : 13
Date d'inscription : 03/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Azuki Yinxing
Classe Physique
Mar 15 Mai - 20:18
( fais ton choix http://crushcrushcrush.actifforum.com/t49-45-message-rp )
( OH PARDON MADAME HEIN )
( tavu j'ai mis un titre et j'en suis fier (aaa) )

あずき
隐形

蜉蝣
百夜

Au bord de l'eau
- C'est quoi, ton bouquin ?

Bien que je m'y attendais, la question de la lycéenne me fait sursauter. Je jette des coups d'oeil rapides dans tous les sens comme si je cherchais de l'aide. Mais il n'y a qu'elle et moi, ici.
Courage, Azuki. Elle n'est sûrement pas dangereuse. Elle t'a posé une question ! Elle s'est intéressée à toi ? Tu devrais t'en réjouir, non ?

Cette pensée me redonne un peu de courage. Après tout, elle est peut-être passionnée de littérature classique, elle aussi ? Peut-être bien qu'elle passe son temps à la bibliothèque ? Je n'en ai pas besoin, moi, mes parents ont ce qu'il faut. Mais il faudrait bien que j'y fasse un tour. Je pourrai essayer autre chose, pour une fois...

Je secoue la tête - faute d'avoir des mèches dans la figure - et me redresse. J'ai l'air un peu bizarre, enfin je pense. Comment je peux l'amener à ne pas me prendre pour une folle ? En souriant amicalement ? Oui, ça doit être ça. Prise d'un élan de courage, j'affiche un petit sourire - l'habitude de sourire n'est pas vraiment présente chez moi... Peut-être que j'ai l'air encore plus bizarre comme ça. Mais tant pis, je me jette à l'eau. Si je veux devenir sociable, il faudra bien qu'un peu de ma dignité y passe.

- Au bord de l'eau. C'est un roman de littérature classique chinoise. Il parle de politique et de révolution.

Bien, c'est pas trop mal. Normalement elle devrait continuer la conversation. Peut-être qu'elle va me poser des questions sur le livre. Ou sur moi-même ? Ça, j'en doute un peu... Je pense qu'elle va juste me répondre "Ok." Je doute qu'elle soit intéressée par la politique... Moi non plus, ce n'est pas trop mon truc, mais ce roman est passionnant.

Je n'ai plus qu'à croiser les doigts pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 288
Points : 362
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 16
Localisation : Vagabonde.
Voir le profil de l'utilisateur




Kagerou Hyakuya
Classe Psychique
Mar 15 Mai - 22:00
Je ne sais pas si elle galère juste à trouver ses mots ou si elle est juste dure de la feuille, mais elle met un temps fou à me répondre.
Bon, ok ,j'exagère peut être un peu. Mais elle a des mimiques étranges qui me prouvent qu'elle n'a pas trop l'habitude de se mêler aux foules. Bah, ça nous fait peut être un point commun. Seulement moi, je crois que je sais un peu mieux le cacher.
Elle me répond, enfin. Au bord de l'eau ? Ca ne me dit rien du tout.
-Je ne connais pas, dis-je. Mais vu tout ce que tu en as lu, il a l'air d'être passionnant. Je me trompe ?


On y va petit à petit, avec les nouvelles personnes. C'est ce que mes parents me répétaient toujours, avant que je vienne ici. Ils me racontaient que j'ai parfois été, uhm, brutale, avec les nouveaux gens. C'est peut être vrai, je n'en sais rien. Je n'en ai aucun souvenir. Ma mémoire retire vite mes moments de colère, alors sans doute ces nouveaux gens là contre qui je m'étais disputée si tôt avaient été un peu trop étincelle, et moi un peu trop essence.
Je n'en sais rien.
Mais bon, cette gamine a de la chance, je ne suis pas trop en colère, ces temps-ci.

(Sauf peut être par Ketsui qui a arrêté de donner un signe de vie du jour au lendemain *tousse*)
-D'ailleurs, quel âge tu as, si ce n'est pas trop indiscret ? Tu as l'air vachement jeune, pour t'intéresser à la politique et à la révolution. C'est cool.
Je sais pas trop si elle comprendra cette phrase, mais je m'expliquerai quand elle m'aura répondu. On a tout notre temps; j'ai vu l'infirmière entrer dans le bureau du principal tout à l'heure, pour parler d'un sujet au nom trop long pour que je le retienne. Et puis, comme mes parents disaient : on y va petit à petit, avec les nouvelles personnes.

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Points : 13
Date d'inscription : 03/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur




Azuki Yinxing
Classe Physique
Sam 26 Mai - 18:09

あずき
隐形

蜉蝣
百夜

Au bord de l'eau
Elle me fait remarquer toutes les pages que j'ai déjà lues. Je suis un peu embarassée en m'en rendant compte. C'est vrai qu'il est passionnant, mais je dois sûrement passer pour une fille sans vie... Un rat de bibliothèque, comme on dit. Sauf que je passe mon temps à lire dans ma chambre. Ainsi, personne ne peut me voir ni se moquer de moi. Il ne manquerait plus que ça...

L'autre fille me tire de ma rêverie en reprenant la parole. Elle me demande mon âge. Elle veut des détails ? Pourquoi ça ? Ma nature méfiante me crie de l'envoyer bouler. Mais je me calme en me rappelant une chose : je fais plus jeune que mon âge. J'ignore si c'est ma petite taille ou mes grands yeux, mais les gens me prennent pour une collégienne lorsque je ne porte pas mon uniforme. Hors, je le porte en cet instant même... Mademoiselle la rouquine doit être fatiguée.

J'élève un peu la voix - j'ai le courage de le faire ! - et lui répond :

- Je ne suis pas si jeune que ça ! J'ai seize ans !

Bon, j'avoue, je suis toujours jeune. Mais quel âge elle a, elle ? Quinze ans ? Je suis sûre qu'elle est plus jeune que moi. Plus grande, certes, mais plus jeune, certainement.

À l'écoute pour sa réponse, je me tiens droite et me tais. Sociable ET calme ? C'est un grand jour pour Azuki Yinxing. Il faudra que je remercie cette fille pour s'être intéressée à moi ! Dès que j'aurais l'occasion, je lui demanderai son nom. Dans son apparence, rien ne laisse supposer qu'elle est très japonaise. Peut-être qu'elle vient d'un autre pays ?

Mon calme est très vite troublée par une de mes bulles. En temps normal, elles ne causent pas de dégât, sauf quand un idiot décide d'être effrayé par elles. Elles sont inoffensives, pour moi comme pour les autres. Elles sont toujours à mes côtés. Même quand je dors, d'après ma camarade de chambre. Mais à cet instant même, l'une d'elle se déplace lentement et se positionne pile devant mes yeux. Je ne peux plus bien voir à cause d'elle... Tant pis. Je la chasse en soufflant un bon coup dessus. Elle fuit rapidement et arrive... pile sur le nez de ma camarade.

Oups.

J'avais oublié que les autres, eux, n'étaient pas habitués à la présence de mes fragments de portail.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie Alice :: RPG - BÂTIMENT PRINCIPAL :: Premier étage :: Infirmerie-
Sauter vers: