L'Académie Alice
Eh oui, ce popup te fera chier jusqu'à ce que tu t'inscrives ! Attention, parce que si tu le fermes, tu subira la colère des membres du forum !


.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une sordide histoire de cartons enragés. (Ariake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rei Nishio
Classe Technique
avatar

Messages : 32
Points : 27
Date d'inscription : 23/05/2017
Localisation : à l'académie.

MessageSujet: Une sordide histoire de cartons enragés. (Ariake)   Lun 29 Mai - 15:42

Le toit de l'académie est un endroit où j'aimais bien monter. On y est souvent seul et croyez moi pour se poser, avoir la tête ailleurs et réfléchir, c'était un endroit parfait. Aujourd'hui le soleil ne tapait plus aussi fort que les jours précédent et la chaleur était moindre que ce que nous avions pu avoir ces jours-ci. En soit avec la brise, c'était une météo parfaite, un jour parfait pour venir ici et penser à autre chose. On avait une vue que j'aimais qualifier de superbe d'ici. Les gens faisaient la taille d'une fourmis, et c'était toujours drôle d'observer la vie vu du ciel. Enfin, vu du toit en ce qui me concerne. Pour ma part j'aimais regarder en direction des terrains d'entraînements. J'avais toujours été une quiche en sport, voir les gens suer me faisait toujours beaucoup rire.

Cet après midi là, un détail attira mon attention, un amoncellement de boite, les unes au dessus des autres se trouvaient sur le toit. De grosse boite, au moins d'un mètre sur un mètres et quelques centimètres. En regardant un peu autour de moi j'en conclu qu'il ne s'agissait non pas d'un élève ayant décidé de se fabriquer son repère en carton, mais plutôt des cartons oubliés par des employés venus installer leur nouvelle antennes relaie, ou quelque chose comme ça.

« On est là depuis deuuux jours. »

Une des boites c'était animé, sans que je le veuille vraiment. Ce don allait me rendre dingue, vraiment.

« Il fait tellement chaud ici petit ! » « Je sais, je sais... » « Tu voudrais pas dire à un de tes professeurs que nous sommes ici ? Histoire de finir dans un placard, au frais. » « Ou alors, à la benne. On va vous brûler. » « Argh, quelle horreur ! Quel sale gamin ! » « Grâce à qui vous pouvez causez.... » soupira t-il.

Je parlais à des boites, c'était... Pitoyable. Pourquoi avais-je eus ce don ? Ma sœur au moins avait hérité de quelque chose d'utile. Alors certes, si un jour je devenais policier, pouvoir parler à l'arme du crime serait sans doute très utile pour découvrir le tueur mais en attendant... Ce fut un bruit de pas qui me fit me retourner. C'était une fille, cheveux châtain détaché qui tombaient dans son dos. Son nom mit quelques secondes à me revenir. C'était une des amies à ma sœur. Enfin, c'était, mais je préféra employer le présent pour parler d'elle.

« Heeey... »

Si elle m'avait vu parler tout seul je... Non. Imaginons que non. Sauf que ce fut sans compter qu'elle s'approcha et que, les cartons visiblement pas content de ma remarque sur leur fin de vie se laissèrent tomber sur elle. J'aurai aimé que cet après midi soit paisible. Pourquoi pas parler avec elle. Mais maintenant les cartons poussaient des cris de guerres, je n'arrivais pas à les faire taire et bientôt la pauvre fille se retrouva englouti par l'un d'entre eux. Et merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariake Hidemitsu
Classe Spéciale
avatar

Messages : 329
Points : 151
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 13
Localisation : Dans de doux rêves... *w*

MessageSujet: Re: Une sordide histoire de cartons enragés. (Ariake)   Mar 6 Juin - 18:19

Le toit était l'endroit où je préférais me réfugier. Après mon lit, mais bon.
J'ai toujours aimé être en hauteur, comme les chats. Regarder tout de haut, sans être vu, me faisait une agréable impression de contrôler, juste un peu. Les gens, minuscules vu d'ici, s'agitaient, parlaient, couraient, se disputaient... Toutes les voix unies et étouffées me parvenaient un peu jusqu'ici, mais il fallait un énorme effort de concentration pour écouter une seule conversation à la fois.
Je remarque soudainement qu'il y a quelqu'un d'autre. Une autre présence, celle d'un garçon à quelques dizaines de mètres. C'était normal que je ne l'aie pas vu plus tôt, aussitôt montée j'étais allée voir le rebord pour observer les personnes.
De loin, c'est difficile de savoir son âge, mais s'il est là c'est qu'il doit être au lycée. Il a les cheveux blancs comme la neige et une douzaine de boîtes étaient par terre, autour de lui.
Je m'approche pour aller lui parler, mais plus je m'approche et plus je ressens une grosse gêne. C'est bizarre, j'ai l'impression qu'il parle tout seul... Ou plutôt aux boîtes; sa tête est légèrement tournée vers celles-ci, et ces cartons... Bougent.
Je m'arrête à quelques mètres de lui, le cœur battant. Soit c'est une hallucination, soit c'est un Technique. J'avais déjà entendu parler de ce don qui permettait aux objets de prendre vie, rien qu'en l'effleurant. C'était toutefois la première fois que j'avais affaire à des boîtes vivantes.

"-Heeey..." Me fait doucement le garçon.

Au même moment, les cartons bougent soudainement vers ma direction. Mon mouvement de recul ne suffit pas à les arrêter et je suis complètement paniquée lorsqu'ils se mettent à se jeter sur moi: je ne sais pas trop quoi faire face à des objets (ça ressent la douleur?) Lorsque l'un des plus gros m'avale et que je me retrouve plongée dans le noir-marron du carton, je pousse un cri. Je ne supportais pas d'être enfermée ainsi. Je donne un coup de pied au hasard pour tenter de le déloger, mais c'est à peine si j'en sens un autre se mettre au-dessus. J'étouffe tellement il fait chaud, et ce n'est pas le stress qui me manque à ce moment là. Je hurle au garçon -qui j'espère, ne m'a pas faussé compagnie-:

"-Enlève-moi çaaaa!"

_________________________

Merci Brisou ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Nishio
Classe Technique
avatar

Messages : 32
Points : 27
Date d'inscription : 23/05/2017
Localisation : à l'académie.

MessageSujet: Re: Une sordide histoire de cartons enragés. (Ariake)   Mar 13 Juin - 10:29

C'était le pire des cauchemars... Enfin, pas le pire mais disons que c'était pas ce que je me voyais faire de ma journée, causer à des boites en cartons qui n'avaient qu'une envie, retourner à l'ombre et qui pour conclure, avalaient la pauvre fille qui venait de se pointer au mauvais endroit, au mauvais moment. Évidement qu'elle hurla, j'en aurais fais de même. Et j'étais là, à m’agiter dans tous les sens comme si cette chaleur ne suffisait pas à elle seule à me pomper littéralement toute mon énergie.

« LÂCHEZ LA TOUT DE SUITE ! »

Évidement, ils mirent quelques secondes à tilter que oui, j'avais tous les pouvoirs sur eux et que oui, s'ils ne le faisaient pas, je me ferais un plaisir de leur foutre le feu moi-même. Alors ils recrachèrent la pauvre fille qui s'écroula sous mes yeux. Je lui tendis une main, gêné jusqu'à la moelle. Bon, super elle allait penser quoi maintenant de moi ? Que j'étais un de ces Alice étranges qui voulaient du mal aux autres ?

« Je suis désolé, vraiment... ce eux... c'était pas prévu. »

Les cartons derrière étaient retournés à leur immobilité première, incapable de se mouvoir à nouveau et je lâchais un soupire de contentement. Ouf, fin du cirque. Du moins, pour le moment. Je me voyais déjà affublé d'u nouveau surnom du genre "le timbré aux cartons"....

« Mon Alice est capricieux parfois et son contrôle m'échappe. Tu n'as rien ? »

J'espérais vraiment qu'elle n'ait rien. Il ne manquait plus qu'elle aille raconter cette histoire à tous le monde, bonjour l'image. Quoi que, je m'en foutait au peu au fond. Les gens qui me connaissait connaissaient mon don, et savaient que parfois tout n'était pas toujours sous contrôle. La chaleur n'aidait pas à rester concentrer en plus. Je croisais les bras sur son torse, m'essuyant le front au passage et cherchant un peu d'ombre sur le toit. J'en avait presque oublié pourquoi j'atais venu par ici d'ailleurs.  


(désolé du retard x_x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariake Hidemitsu
Classe Spéciale
avatar

Messages : 329
Points : 151
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 13
Localisation : Dans de doux rêves... *w*

MessageSujet: Re: Une sordide histoire de cartons enragés. (Ariake)   Mar 11 Juil - 16:32

Après avoir crié, j'entendis presque aussitôt la voix du garçon qui hurla:

"LÂCHEZ-LA TOUT DE SUITE!

Son ton autoritaire eut l'air de faire un effet aux cartons, qui me recrachèrent péniblement avant de s'immobiliser pour de bon. Le souffle court, de nouveau à l'air libre, je ne pus m'empêcher de me sentir bien mieux à l'extérieur malgré la chaleur écrasante. M'étant débattue de toutes mes forces à l'intérieur des objets bruns, j'avais l'impression de m'être complètement vidée de mon énergie en quelques instants. Légèrement transpirante, j'étais en train de mourir de chaud, -toujours par terre- lorsque le garçon vint me tendre la main pour m'aider à me relever. 

"Je suis désolé, vraiment... ce eux... C'était pas prévu." Me dit-il, le visage rouge de honte.

Je me relevais en acceptant sa main et époussetais mon t-shirt, couvert de poussière. Encore heureux que ce n'était pas prévu! J'étais pas tombée dans un guet-apens, non plus! Fixant l'inconnu avec attention, je remarquais que son visage me disait quelque chose. Peut-être que je l'avais déjà croisé quelque part dans l'académie? Non, il me faisait plutôt penser à quelqu'un... Mais je ne parvenais pas à me souvenir... Frustrée par ma mémoire confuse, je préférais mettre ce sujet de côté pour le moment.
Ce gars aux cheveux blancs était plutôt mignon, avec son expression d'intense gêne. Son alice de type Technique devait être bien difficile à contrôler, si je m'en remettais aux évènements de ces dernières minutes. A moins qu'il n'ait animé les cartons exprès pour contrer un peu sa solitude? A première vue, je ne pensais pas trop qu'il ait fait ça volontairement. 
Franchement, je n'aurais jamais cru me faire avaler par des cartons en venant ici! Moi qui étais venue rechercher le calme, la tranquillité et la douceur du vent, à présent j'avais chaud et venais à peine de me remettre de mon aventure. J'espère ne plus jamais avoir à subir ça!

"Mon alice est capricieux et parfois son contrôle m'échappe. Tu n'as rien?"

Bon, au moins il n'avait pas fait exprès d'animer ces boîtes, c'était déjà ça. J'esquissais un sourire maladroit pour lui faire comprendre que je n'étais pas blessée et lui disais, encore surprise:

"Oh, je vais bien. Juste un peu secouée. C'est pas tous les jours que je vis de genre de choses!" Lui fis-je dans un léger rire. Je fis une pause et le regardais, l'air un peu curieuse. "Il doit être embêtant, ton Alice, si tu ne le contrôles pas. Tu dois souvent t'attirer des ennuis, non?"

Je ne lui avais pas dit ça par méchanceté, au contraire, je compatissais un peu pour lui. Si ce n'était pas moi qui avais eu l'idée de venir ici, mais un grand gaillard au sang chaud? Ça ce serait sûrement fini en pugilat. Enfin, on peut dire qu'il a eu de la chance?

_________________________

Merci Brisou ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une sordide histoire de cartons enragés. (Ariake)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une sordide histoire de cartons enragés. (Ariake)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie Alice :: RPG - Bâtiment principal :: Toit-
Sauter vers: